Début 2018 : bilan mitigé pour le commerce portugais du jeu en ligne

mai 25, 2018

Ouvert que depuis très peu de temps soit « juste » en 2016, le marché des jeux en ligne portugais était sur une très bonne voie durant 2017. Bien entendu comme tout nouveau business qui vient de démarrer, il faut lui accorder un peu de temps encore pour se rendre compte si le marché a eu raison de s’opérer mais concernant le Portugal, ce marché connaissait une croissance plutôt fructueuse depuis son ouverture.

Fin 2017, le pays comptait près de 7 opérateurs spécialisés dans les jeux en ligne et s’attend à accueillir de nouveaux candidats durant cette nouvelle année 2018.

Pourtant, les chiffres sont tombés sur la table et malheureusement ils ne sont pas aussi encourageants que le pays s’attendait à recevoir pour ce premier trimestre 2018. En effet, les statistiques seraient en baisse par rapport à la même période en 2017 et les experts pointeraient du doigt la taxation de l’Etat qui serait responsable de cette diminution…

La constatation de cette baisse entraîne donc un changement dans le comportement des opérateurs, qui de base n’étaient pas très nombreux mais là, si le taux d’imposition est trop important, ce critère risque de faire freiner plus d’un à se joindre à ce nouveaux commerce des jeux en ligne. Bien sûr, tout le monde a bien conscience que le secteur des jeux d’argent a tendance à fluctuer au cours du temps et sur le territoire portugais, cette tendance se confirmerait avec les jeux en ligne. Les opérateurs insistent donc auprès du gouvernement pour accorder un peu plus de souplesse au niveau des taxes et faire grimper leur chiffre d’affaires. Celui-ci s’estimerait à environ 33.8 millions d’euros jusqu’à présent.

Ce sont les paris sportifs qui seraient le plus impactés par cette régression en annonçant un chiffre d’affaire inférieur à celui obtenu l’an passé, soit d’environ 17.4 millions d’euros pour ce premier trimestre 2018.

En tout cas dans ce secteur, ce serait surtout le football qui permet de remonter le score puisqu’il gouvernerait à lui seul près de 75% du chiffre d’affaire mentionné plus haut. Mais avec l’arrivée de la Coupe du Monde de Football très prochainement, les opérateurs se veulent rassurants puisque cet évènement leur permettra de faire grimper les paris sportifs et décrocher bien plus d’argent si les choses se déroulent bien ! 😉