Au lieu de recevoir son jackpot de 43M USD, une femme reçoit tout autre chose!

janvier 26, 2018

Imaginez que vous gagnez un jackpot de 43 millions de dollars en jouant à une machine à sous de casino. Votre avenir serait assuré jusqu’à la fin de vos jours.

Maintenant, imaginez le sentiment inverse que vous pourriez ressentir si le casino vous annonçait qu’il y a eu un «dysfonctionnement» sur la machine à sous et que vous ne toucherez pas ce jackpot, même si la machine à sous était belle et bien allumée et a vous a notifié qu’elle «imprimait le ticket de caisse 42 949 672,76».

C’est ce qui est arrivé en août 2016 à Katrina Bookman, qui a poursuivi le Resorts World Casino de la Cour suprême du comté de Queens, exigeant qu’elle obtienne son paiement de la machine à sous Sphinx.

Katrina BOOKMAN a attiré l’attention en 2017, lorsqu’elle a joué au « Sphinx Slot Machine » au Resorts World Casino dans le Queens, à New York. La machine à sous qu’elle jouait lui a notifié un méga gain de 43 millions de dollars – ce qui aurait été le plus gros jackpot de machine à sous jamais gagné dans l’histoire des États-Unis. Elle s’est empressée de prendre ce moment en selfie avec le plus grand espoir que sa vie allait merveilleusement changer et pour toujours!

Mais quand Katrina BOOKMAN est allée chercher son prix, un employé du casino lui a fait comprendre qu’elle n’avait rien gagné et ne lui a offert rien d’autre qu’un dîner avec du steak et 2,25$.

L’avocat de Katrina B. a déclaré qu’elle n’acceptait ni le dîner ni les 2,25$.

Le porte-parole de Resorts World, Dan BANK, s’est excusé et a déclaré à CNN que « le personnel du casino a pu déterminer que le montant affiché sur la fente était le résultat d’un dysfonctionnement évident – un fait confirmé ultérieurement par la New York State Gaming Commission. »

La Commission des jeux de l’Etat de New York a également déclaré en août que la machine affichait un avertissement indiquant que « les dysfonctionnements annulent tous les paiements et les jeux ».

L’avocat de BOOKMAN, Alan RIPKA, a déclaré qu’il se battait depuis des mois pour que le casino paie Katrina B., mais en vain. Il a donc déposé une plainte des jours plus tard.

Alan R. a qualifié les excuses du casino de «ridicules».

L’avocat de Katrina a également demandé à Resorts World Casino d’expliquer et de prouver le dysfonctionnement de la machine, mais la compagnie a fait la sourde oreille.

La plainte a été amplifiée également à l’opérateur de loterie vidéo Genting New York LLC – qui est la société mère de Resorts World Casino – et le fabricant de machines à sous International Game Technology.