Le Japon déploie les jeux de casino pour attirer plus de visiteurs

juillet 26, 2018

Selon les résultats d’une enquête téléphonique, 62,2% des résidents locaux de l’archipel nippon n’étaient pas satisfaits de la réponse du Cabinet du Premier ministre par rapport à certaines de ses mesures visant à « rebooster » l’économie locale du pays. Ces mesures, entre autres, concernent l’autorisation pour les établissements dits grands complexes uniquement (donc pas seulement un complexe type casino) à s’établir sur le sol japonais. En comparaison, 27,5 % seulement des Japonais ont déclaré que le Gouvernement gérait la situation de manière appropriée, selon eux. Mais qui a la meilleure arme face à cette situation ? Difficile de le dire mais en tout cas la nouvelle législation adoptée par le gouvernement japonais fait du bruit dans tous les recoins du pays ! Et nous doutons que les Japonais puissent se laisser faire aussi facilement !

Actuellement, le Japon a ce qu’on appelle le « jeu public légal », qui inclut les courses de chevaux et les options de courses de bateaux. Le vote final sur l’expansion des jeux de casino a eu lieu littéralement à la toute fin de la session de la Diète, qui a été prolongée par le gouvernement afin de garantir l’adoption du projet de loi sur les casinos.

Comme nous l’avons déjà mentionné dans un précédent article, l’approbation du projet de loi par la Chambre haute, en l’occurrence la Chambre des conseillers, donne le feu vert à l’établissement de casinos de s’implanter dans un maximum de trois endroits du pays. Les casinos, cependant, qui sont concernés par cette nouvelle mesure sont destinés à être établis uniquement dans le cadre de complexes plus vastes qui comprennent des hôtels, des installations de divertissement et de magasinage, des salles de conférence, etc.

Le premier casino intégré devrait ouvrir ses portes au milieu des années 2020, après que le gouvernement japonais aura pris en considération un certain nombre d’emplacements afin de choisir les plus appropriés pour les casinos. Oui car forcément si le gouvernement veut renforcer l’attractivité touristique, il va ainsi de soi que certains lieux seraient plus propices que d’autres à avoir le privilège d’accueillir ce tout nouveau type de complexe ! Et pour faire les choses dans les meilleures conditions, ce détail de localisation n’est pas à négliger, loin de là !

Actuellement, les préfectures d’Osaka, Nagasaki et Wakayama ont été désignées comme le choix le plus évident pour de tels sites, tandis que Hokkaido a également exprimé sa volonté d’accueillir des casinos. Alors qui seront les heureux gagnants qui pourront bénéficier de ce projet exemplaire ? Nous le saurons dans de prochaines informations ! 😉