Le Japon, nouvelle destination phare ciblée par le Gambling

juillet 12, 2018

Relancer l’économie du Japon est devenu un des enjeux majeurs de l’ensemble des politiques économiques sur l’archipel nippon.

La promotion du Japon en tant que pays orienté vers le tourisme a été l’une des approches déployées par le gouvernement japonais dans ses tentatives de récupérer la croissance économique de la nation et de la faire revivre après ses « décennies perdues ». Les politiques mises en œuvre et certains facteurs extérieurs ont entraîné un quadruplement du nombre de visites étrangères au Japon entre 2012 et 2017 et un triplement des dépenses touristiques entrantes entre 2013 et 2017.

Mais au-delà de tous ces chiffres, le pays s’est fixé comme objectif d’attirer 20 millions de touristes par an d’ici 2020.

Pour commencer, le gouvernement japonais a légalisé les jeux de casino à la fin de 2016, permettant ainsi aux établissements de pouvoir s’implanter dans le pays. Ce déménagement devrait créer de multiples opportunités de croissance non seulement pour l’industrie du jeu du pays, mais aussi pour le tourisme et d’autres industries connexes. Une fois construits et opérationnels, les premiers casinos du Japon feront partie de complexes intégrés plus vastes qui devraient stimuler encore davantage le produit touristique du pays et attirer divers groupes de visiteurs. Et d’après certaines sources, ces grands complexes ne devraient pas tarder à sortir de terre, soit d’ici 5 ou 6 petites années.

Néanmoins, beaucoup de personnes et surtout les locaux déjà sur place se posent certaines questions, qui sont encore en suspens….

Comment ces établissements grandeur nature et regorgés de différents jeux viendront-ils compléter l’offre touristique existante au Japon ? Quels sont les types d’offres dont le pays a besoin exactement pour améliorer son produit touristique ? Réussira-t-elle à devenir la plaque tournante massive de plus de 20 milliards de dollars que beaucoup s’attendent à ce qu’elle devienne ?

Les casinos à part entière avec des machines à sous et des jeux de table feront partie de ces grands complexes resorts intégrés du Japon, conformément au projet de loi sur la promotion des centres de villégiature intégrés.

Malgré des prévisions différentes sur la taille du marché japonais des casinos, les analystes ont généralement convenu que le pays possède un énorme potentiel pour devenir l’un des plus grands centres de casinos du monde en termes de revenus bruts générés par les jeux de hasard. Selon des études sur le sujet des années précédentes, deux à trois casinos (fonctionnant dans le cadre de grands complexes intégrés) pourraient générer des revenus annuels bruts de jeux de 10 à 25 milliards de dollars.

Par ailleurs, en apprenant la nouvelle, certains des plus grands noms de l’industrie mondiale des casinos, dont Las Vegas Sands, Hard Rock International, Caesars Entertainment, Melco Resorts & Entertainment et Genting Group, ont exprimé leur intérêt à s’installer au Japon. Tous ont même confirmé qu’ils sont prêts à dépenser gros pour développer une offre attrayante pour les touristes japonais et internationaux.

Jusqu’à présent, il est surtout question d’implanter sur le territoire japonais des casinos physiques pour « rebooster » cette économie qui a tendance à stagner et dont la population vieillissante n’aide pas forcément beaucoup. Mais qu’en est-il des casinos en ligne ? Est-ce que des opérateurs japonais seraient capables de faire la même chose que ses favoris britanniques ou suédois en la matière ?

Personne ne peut prévoir ce qu’il va réellement se passer dans les cinq années à venir mais ce qui est sûr c’est que le Japon est en passe de devenir une destination phare pour le secteur du Gaming !