Le Mondial 2018 a aussi fait l’objet de paris illégaux sur le territoire chinois

juillet 26, 2018

C’est en début de ce mois de juillet que malheureusement le gouvernement chinois s’est aperçu de ce cas de fraude en relation directe avec ce fameux évènement qui a fait l’objet de beaucoup d’excitation mais aussi de déception à travers le monde. Enfin, il fallait bien s’en douter qu’une compétition de telle ampleur ne pouvait pas se dérouler sans aucune conséquence.

En effet, seulement quelques jours après que le Mondial 2018 ait pris fin avec la victoire des Bleus, les autorités chinoises ont mis la main sur un vaste réseau de jeu en ligne illégal axé sur les paris de la Coupe du monde 2018. Jusqu’à aujourd’hui, ces autorités auraient arrêté 42 personnes impliquées dans le réseau et ont retiré environ 320 millions de yuan (48 millions de dollars américains) de l’écosystème du jeu illégal. Parmi ces 42 personnes arrêtées, nos sources affirment que 14 des suspects ont été placés en détention pénale et 21 en détention administrative. Les autres suspects, qui étaient impliqués dans ce réseau illégal faisaient toujours l’objet d’une enquête.

Mais comment est-il possible de monter ce genre d’opération ?

Les personnes à la tête de cette opération utilisaient des applications comme WeChat pour communiquer avec les clients et prendre des paris.

Notez que la Chine a la plus grande base de fans de football du monde. Nous n’avons aucune idée si c’est vrai mais étant donné la taille globale de la population de la Chine, ainsi que la capacité des hackers chinois à infiltrer nos serveurs si nous faisons une blague à propos de cette mauvaise utilisation potentielle des données par les Trumpiens, nous laissons simplement glisser.

Mais cela serait fiable. La Chine a la plus grande population mondiale de fans de football, bien que son équipe nationale n’ait participé qu’une seule fois à la Coupe du monde. Quand ce tournoi s’approchait de la fin, des dizaines de milliers de supporters chinois se sont même rendus en Russie pour assister à des matchs.

Par ailleurs, il serait courant que les sites de jeu étrangers aient été connus pour cibler les fans chinois dans le passé et on pense qu’ils ont essayé de tirer profit de la Coupe du Monde. Les publicités en chinois pour les sites de jeux d’argent apparaissent souvent en ligne et parfois cela a même été le cas pendant les retransmissions en direct des matchs de football européens.

Il y a eu une série d’arrestations liées aux paris en ligne depuis le début de la Coupe du Monde. La dernière semaine de l’évènement, la police de la ville de Shenzhen, dans le sud du pays, a arrêté neuf personnes, tandis que 11 autres ont été  aussi arrêtées dans la province orientale du Zhejiang.

Lors d’un affichage sur les médias sociaux, la police de Beijing avait mis en garde les fans contre les dangers d’essayer des sites de jeux d’argent à l’étranger, affirmant que 95 % d’entre eux étaient en fait des sites d’hameçonnage. Par ailleurs, ils ont également rappelé aux gens qu’il était illégal de parier en ligne et que les autorités continueraient de faire pression pour éradiquer le jeu.