Une fausse bonne nouvelle pour un quinquagénaire sur un site de casino Betfred

juillet 26, 2018

Ce n’est pas le genre de nouvelle que l’on voit circuler tous les jours à travers la presse des casinos et heureusement pour nous tous. C’est très loin de réjouir n’importe quelle entreprise bercée dans le iGaming ou même les joueurs habitués à jouer à certaines marques de jeux. Et oui, c’est le genre de nouvelle qui vous fait déchanter très rapidement quand cela vous atteint de plein fouet !

La société de jeu britannique Betfred s’est retrouvée dans la presse nationale pour toutes les mauvaises raisons à une certaine période lorsque le journal britannique The Sun a publié un article sur la société offrant à un client un pot-de-vin de 60 000 livres sterling pour qu’il se taise sur un énorme jackpot de casino.

Et cette histoire est très loin d’être terminée, si l’on en croit les dernières informations !

Cette malheureuse et tragique histoire, c’est celle d’Andy Green, 51 ans, qui, au départ, pleurait de joie après avoir gagné un jackpot de 1 722 923,54 £ sur le jeu Magic Seven de Frankie Dettori dans le casino en ligne Betfred sur son téléphone portable.

Pour essayer de faire les choses bien et propres, Andy s’était même permis d’appeler le support clientèle de Betfred afin de s’assurer de sa victoire. Puis, il s’en est suivi une excitante fête avec ses amis pour célébrer la nouvelle mais tout ça accompagnée d’une brillante facture de 2500 £ tout de même J

Malheureusement pour lui, et d’après nos souvenirs, ce n’est pas la première et ne sera pas la dernière victime de cette malencontreuse expérience. Ces larmes de joie se sont transformées en larmes de désespoir lorsque, quatre jours qui ont suivi sa « prétendue victoire », un représentant de la société Betfred a passé un coup de téléphone à Andy Green pour lui signaler qu’il y avait une erreur dans le système et qu’ils ne paieraient pas le jackpot.

Green allègue que Betfred a remboursé les 2 500 £ qu’il a passées à faire la fête avec des amis avant de lui offrir 60 000 £ supplémentaires pour ne parler à personne du refus de Betfred de lui verser plus de 1,7 million de £.

Évidemment, comme beaucoup de personnes rationnelles, Andy Green n’a pas pris les 60 000 £ et cherche maintenant à intenter une action en justice contre l’entreprise.

En cause dans cette histoire d’après un porte-parole de Betfred, un dysfonctionnement de logiciel serait à l’origine de cette mauvaise expérience à laquelle s’est vue confrontée le quinquagénaire joueur Andy Green. De ce fait, aucun gain de jackpot légitime ne s’est produit.

Cette histoire décevante arrive moins d’une semaine après que Betfred ait de nouveau été à l’avant-scène de la presse négative.

Le fondateur de Betfred, Fred Done, a décidé de se verser un dividende de 10,2 millions de livres sterling malgré une perte avant impôts de 18,1 millions de livres sterling, contre un bénéfice avant impôts de 32,4 millions de livres sterling l’année précédente. Comme si ce n’était pas assez mauvais, Done a dit le mois dernier que la récente décision du gouvernement de réduire la mise maximale sur les terminaux de paris à cotes fixes (FOBTs) de £100 à £2, le verrait probablement fermer jusqu’à 900 des 1.666 magasins de paris de Betfred à une perte de 4.500 emplois.