William Hill a opéré sa transition vers l’énergie renouvelable

février 19, 2021

Coté à la Bourse de Londres, William Hill est un bookmaker anglais. La société a été fondée en 1934 par William Hill et emploie environ 17 000 personnes. Opérateur de premier plan, l’entreprise est implantée dans le monde entier. Elle propose des paris sportifs en ligne, des jeux de casino en ligne, et des jeux d’adresse. Le poker et le bingo en ligne figurent également parmi son offre. Elle dispose d’une chaîne câblée depuis 2004.

Dans un contexte général où les questions environnementales sont placées au premier plan, William Hill ouvre la voie vers le 100% renouvelable afin de réduire son empreinte carbone. L’entreprise a signé un contrat en octobre 2020 afin que tous ses besoins en électricité soient couverts par des énergies renouvelables.

L’approvisionnement de William Hill repose sur 3 sources d’énergie verte

William Hill a signé un contrat auprès de la société Total Gas Power (TGP). L’objectif du bookmaker est de diminuer son empreinte carbone d’environ 61 500 tonnes sur les 3 années du contrat avec TGP. Pour avoir un ordre de grandeur, la valeur de la réduction équivaut aux émissions de 38 000 voitures ou 16,667 allers simples en avion de Londres à Las Vegas.

Pour atteindre cet objectif, la compagnie s’appuie sur les trois sources d’énergies renouvelables suivantes :

  • l’énergie solaire : l’électricité est produite grâce à la lumière du soleil captée par des panneaux solaires ;
  • l’énergie éolienne : l’électricité est fabriquée grâce à la force du vent dans des éoliennes ;
  • l’énergie hydraulique : l’électricité est produite dans les centrales hydroélectriques en utilisant la force de l’eau.

De nouveaux objectifs de réduction des émissions de CO₂ sur 5 ans

Et cette décision radicale de passer à l’énergie verte n’est que le début. William Hill a pour ambition de devenir de plus en plus écologique et est prêt à de nombreux efforts pour y parvenir. Son directeur des achats, David Medori, enfonce le clou. Il indique dans un communiqué que William Hill met l’accent sur l’environnement et vise la neutralité carbone. Et c’est grâce à un ambitieux plan sur 5 ans que la société compte y parvenir en travaillant sur la réduction du CO₂ dans le domaine de l’énergie, des déchets, des transports et de l’eau.

Dans le contexte actuel, de plus en plus d’entreprises placent la question environnementale au sein de leurs préoccupations. Gageons que cette initiative fasse des émules auprès d’autres compagnies qui pourraient marcher dans les pas de William Hill.

Mise en place d’un pilotage de gestion des questions environnementales

Pour compléter ses initiatives environnementales, William Hill utilise des méthodes de comptage intelligent dans ses 2000 salles de jeux au Royaume-Uni. La consommation électrique des différentes machines de jeux est relevée et envoyée dans un centre de traitement. Ces données sont ensuite analysées afin d’assurer un pilotage intelligent et d’ajuster la consommation.

En parallèle, le directeur des achats de William Hill est en charge de l’« Environmental Management Forum ». Cette instance doit gérer et mener à bien chaque initiative et s’assurer qu’elles soient à l’ordre du jour du conseil d’administration.

2020 a été une année charnière avec :

  • environ 50% de la réduction du CO₂ par rapport à 2019 ;
  • le passage à l’électricité renouvelable ;
  • le lancement d’un programme de déploiement de compteurs d’électricité intelligents pour surveiller et ajuster la consommation.

Les baisses de CO₂ pour le bookmaker anglais devraient donc logiquement se poursuivre en 2021 et 2022.